Et pour bien commencer…

…il suffisait d’aller gagner contre le premier adversaire de la saison : Belfort. Equipe homogène et difficile à ébranler, particulièrement à domicile, c’est un petit exploit que les Jets ont réalisé samedi dernier non sans grandes difficultés. Retour sur un match compliqué dans lequel tout s’est joué dans les dernières minutes.

Nouveau Gymnase, même galère

C’est au centre ville que s’est déroulé la joute. Les Jets prennent connaissance du terrain sur lequel va se jouer les 3 premiers points de la saison. Quelques coups de patins et un rapide échauffement du gardien avant que les arbitres du jour ne sifflent le début de la rencontre. Et c’est au bout de 45 secondes que le premier but est marqué par Belfort. Un vent glacial souffre sur le banc des Jets qui sont cueillis à froid. Les hostilités sont lancées sans round d’observation. La mobilisation des troupes et alors instantanée et quelques minutes plus tard Clément Lasserre, bien servi par son capitaine remet les équipes à égalité. Laxiste en défense, Belfort va prendre l’avantage mais de courte durée car les Jets profiteront d’un avantage numérique pour revenir au score. Les débat sont partagés et la première période s’achèvera sur un score de parité 3-3.

« Moi je dis, le premier il part mettre la pression derrière la cage et le deuxième il part du coté opposé pour couper la passe !  — OUAI ! »

Laurent Fuchs, apprenti coach pour sceller une stratégie victorieuse

La deuxième période commence et les Jets, bien coaché par leur défenseur Fuchs mettent en place une stratégie d’enfer pour empêcher les belfortains d’avancer dans le terrain. Les efforts paient et les Jets prennent l’avantage pour la première fois dans cette partie serrée sur un mouvement personnel de Ben Prost. Ce n’est pas suffisant pour anéantir les espoirs de Belfort qui marqueront deux buts consécutifs sur des erreurs enfantines de la défense. Le score est porté à 5-4 pour Belfort qui gère une fin de match parfaite, ou presque. Les Jets se montrent encore dangereux, et une belle sortie de zone voit Charles Gueriteau décaler Ben Prost pour un doublé qui remet les scores à parité à seulement 4′ de la fin. C’est ce même Charles qui marquera le but victorieux à 2′ de la fin de la rencontre. Les Jets gèrent et son bien aidés par une supériorité numérique. La victoire est assurée et c’est avec 3 points que les joueurs rentrent à la maison.

La saison est lancée. Belfort a été un valeureux adversaire mais les Jets ont su montrer du coeur pour l’emporter dans les dernières minutes. Merci à nos 3 supporters de la soirée. En route vers la prochaine rencontre et cette fois-ci à la maison. Les Jets accueillent les nouveaux du groupe, Epinal qui a su briller également lors de cette première journée en battant Dijon sur le score de 13-6.